Autorité parentale, résidence des enfants et pension alimentaire :
cabinet d’avocats à Pontoise et à Houilles

Lorsque des parents se séparent, l’autorité parentale, le lieu de résidence de l’enfant et le montant des pensions alimentaires à verser restent à fixer. Un Juge peut alors être chargé de trancher les points de désaccord ou d’entériner un accord. Les parents ont l’obligation d’informer leurs enfants de leur droit à être entendu par le Juge. Seul l’intérêt supérieur de l’enfant est pris en compte par le Juge pour trancher ces sujets. Des questions ? Contactez Maître Sabine DOUCINAUD afin qu’elle vous reçoive, à Pontoise ou à Houilles.

Autorité parentale :
votre avocat vous explique tout

En cas de désaccord entre les parents, le Juge aux Affaires Familiales fixe l’autorité parentale qui est classiquement exercée conjointement par les parents. Cette autorité parentale génère des obligations réciproques de chaque parent envers l’autre parent. Le non-respect de ces obligations peut être sanctionné par le Juge. Pour toute question sur ces sujets : prenez un rendez-vous, une consultation vous éclairera.

Droits de visite et d’hébergement

En cas de désaccord entre les parents, le Juge aux Affaires Familiales fixe le droit de visite et d’hébergement. Ce droit peut se dérouler au rythme d’un week-end sur deux ainsi que durant la moitié de chaque période de vacances scolaires, mais le Juge ou les parents peuvent en décider autrement.

Maître Sabine DOUCINAUD intervient aussi quand l’autre parent ne respecte pas une décision de justice ou encore lorsque cette décision n’est plus adaptée à la situation qui a évolué depuis le précédent Jugement.

Votre avocat vous parle de pension alimentaire

La pension alimentaire est toujours fixée en fonction des revenus et charges de chaque parent, mais aussi au regard des frais engagés pour les enfants (frais de scolarité, de formation, d’activités extrascolaires, frais de cantine, de garderie, de centre de loisir, frais médicaux restés à charge…). Chaque situation est différente, c’est pourquoi Maître Sabine DOUCINAUD étudie la vôtre lors d’une consultation. Lors de cet échange, elle peut estimer le montant de la pension alimentaire qui serait adaptée à votre cas. Contactez son cabinet pour plus d’informations.

Juge des enfants

Lorsqu’une personne considère qu’un enfant n’est pas correctement pris en charge, un signalement a lieu. Le procureur de la République qui le reçoit peut alors ordonner un placement provisoire et saisir un Juge des enfants. Il peut aussi demander à un Juge des enfants d’évaluer l’existence d’un danger. Si le Juge pour enfants estime que l’enfant est en danger, notamment en raison d’un important conflit qui opposerait ses parents et le placerait en arbitre, il peut ordonner le placement de l’enfant en famille d’accueil ou en foyer.